• 0 Articles - 0,00 
    • Aucun produit dans le panier.

Beylicat

28,00 

Beylicat – Du fondateur aux réformateurs (1705-1906)

Retour sur deux siècles d’histoire de la dynastie husseinite, la mal-aimée de la République, mais qui a réussi à perdurer dans le temps et à faire face à tout genre d’expansionnisme des puissants pays et empires étrangers…

978-9938-913-32-3 384 14,5 x 22,5 cm 3e édition février 2023 048 , , , , , , , , , , , , , , ,

Découvrez l'écrivain

"Ancien directeur général d’une multinationale pétrolière, Hichem Kacem est actuellement écrivain, éditeur et consultant en stratégie d’entreprise. Il a publié des récits historiques, des essais et une collection en management d'entreprise. Il a également fait la préface de "L'islam politique" de Youssef Hindi et de "Les démasqués" de Claude Janvier. En 2009, il a créé et distribué gratuitement, un peu partout dans le monde, des milliers de rubans de la paix au motif du keffieh palestinien."

Mal-aimés de la République, tournés souvent en dérision par des médias peu informés ou des biographes peu crédibles, les dix-neuf Beys sont souvent présentés comme des souverains ignorants, séniles, polygames, apatrides ou, pis encore, des sycophantes qui ont « vendu » la Tunisie à la France en 1881. Clichés et récits fantaisistes se racontent encore aujourd’hui sur leur compte, les faisant passer pour des monarques en carton, vivant dans de somptueux palais et privilégiant la lubricité des harems aux affaires de la Régence. Pourtant, la dynastie husseinite a perduré deux siècles et demi d’affilée sans subir de soulèvements populaires notables, en dehors de celui d’Ali Ben Ghedhahem de 1864. Un soulèvement destiné non pas à renverser le Bey de l’époque, mais plutôt à dénoncer la politique d’austérité de son gouvernement…Cette biographie romancée et illustrée, sans prétendre à l’exhaustivité, revient, documents à l’appui, sur plusieurs faits réels, contextualisés par rapport aux grands événements régionaux et internationaux ayant marqué la fin du XVIIe jusqu’au début du XXe siècle. Le rôle prépondérant de la franc-maçonnerie, très active sous la IIIe République, les manœuvres des puissances étrangères, surtout après la prise d’Alger (1830), la naissance du sionisme (1897) et les résolutions arbitraires du Congrès de Berlin (1878) ont scellé le sort de la régence de Tunis et celui d’autres régions liées à l’Empire ottoman…

Poids 420 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Beylicat – Du fondateur aux réformateurs (1705-1906)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *