La patrie sans partis

22.00

L’humanité est entraînée dans un chaos sociétal orchestré par le Nouvel ordre mondial. Les régimes de partis occidentaux en sont comptables : pire, ils en sont la caution.

 

Catégories : , Étiquette :

L’humanité est entraînée dans un chaos sociétal orchestré par le Nouvel ordre mondial. Les régimes de partis occidentaux en sont comptables : pire, ils en sont la caution.

Dans ce contexte, la France n’est plus la France. Son salut passera par l’adoption d’un paradigme sociétal de vraie démocratie.

L’opportunité d’un boycott massif des urnes, lors de la présidentielle de 2022, sera pour les Français l’heure d’un choix décisif : accéder à la véritable démocratie ou demeurer soumis au régime tutélaire des partis.

Le boycott des urnes est l’unique recours du peuple français pour s’approprier ses droits souverains, c’est-à-dire accéder au pouvoir et à la parole.

Pourquoi ? Le boycott n’a pas la même signification qu’un abstentionnisme passif. L’abstention passive signifie le mépris manifesté à l’égard du système politique en place. Ou encore, il est le témoignage du désintérêt porté à un scrutin ne correspondant pas aux attentes. Mais, en dépit d’un fort abstentionnisme, les régimes oligarchiques de partis demeurent toujours au pouvoir ! A contrario, l’abstentionnisme est actif s’il est porté et motivé par un projet explicite, appelant à un changement fondamental du système sociétal.

  1. Ainsi, le boycott des urnes est de fait un abstentionnisme actif, il est l’expression consciente du peuple souverain affirmant non seulement sa volonté d’en finir avec le régime tutélaire et corrompu des partis, mais d’entériner, par là même, le projet institutionnel de démocratie réelle proposé.

L’auteur

Fondateur de l’association l’Esprit de l’Acropole

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La patrie sans partis”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier